Catégories
Non classé

Portrait #5

– Comment es tu confinée ? ( seule / l’espace / le travail)  
 Avec conjoint et enfants 

– Qu’est ce qui est bien ?
Ce temps suspendu sans pression lié au travail, paradoxalement au confinement je ressens une certaine forme de liberté. 

– Qu’est ce qui est mieux ?
Le mieux et parfois le pire: être en huit clos.

– Qu’est ce que tu fais de bien pour toi?
De la marche, du yoga et du footing avec une bonne assiduité et de bons plats.

– qu’est ce que tu fais de mal pour toi ?
Les devoirs des enfants ( Zéro patience).

– Qu’est ce qui te rend le plus dingue en ce moment?  
Les complotistes et les gens qui se plaignent sans arrêt des décisions politiques comme s’ils savaient mieux comment agir face à cette catastrophe sanitaire

– As tu peur ? Comment fais tu face à l’anxiété ?
Parfois oui. J’essaie de relativiser de garder espoir que des changements écologiques majeurs seront envisagés. Pour me détendre la marche dans la nature, le yoga et me recentrer sur le moment présent.

– L’équilibre dans la répartition des tâches (ou ce qu’on aime appeler la charge mentale) a t’il changé ?
Ici je suis une chanceuse on est à 50/50 naturellement. La seule charge mentale que je pouvais avoir était l’organisation des activités périscolaires des enfants etc…. mais là comme il n’y en a plus !

– Qu’est ce que tu aimerais retrouver ?
Boire un café en terrasse, déjeuner au restaurant, les balades en forêt, mon cours de yoga, ne plus devoir justifier mes déplacements. 

– Qui est ce que tu aimerais retrouver ?
Mes amis très proches, ma famille.

– De quoi tu manques ?
D’insouciance. 

– Quel est ton (nouveau) rapport à toi ?
Davantage confiance en la maîtrise de mes angoisses et je suis confortée dans les choix de vie que j’ai fait.

 – Comment tu fais quand ça va pas ?
Marche et yoga.

 – Est- ce que ton corps va bien ?
Il n’a jamais été aussi sportif.

 – Tu te sens jeune ou vieille ?
Un entre deux ( pas assez jeune pour dire que je suis jeune et pas assez vieille pour dire que je suis vieille.)

– Tu te sens belle ou moche ?
Sûrement pas belle mais pas non plus moche. Désirable grâce à mon homme.

– Te sens tu spirituelle ?
Plus que jamais

 – C’est quoi une femme ?
Tout ce que n’est pas un homme.

– Quel est ton rapport à l’art ( pendant le confinement )
Il n’a pas changé à cause du confinement. Il a toujours été une forme d’évasion et un miroir de la beauté du monde comme du pire.

– Tu as envie de créer ?
Pas spécialement. En revanche j’ai envie plus que jamais d’être utile.

– Qu’est- ce que le confinement a créé de nouveau et qui t’apporte de la joie ?
Un lien plus fort encore avec les enfants.

 – Raconte un moment de joie
Tous les matins quand le soleil se lève derrière les arbres et me réveille par ma grande baie fixe face à mon lit.

 – Dans ce moment particulier où tu as dû t’adapter et modifier beaucoup de choses ( habitudes, comportements, pensées, rapport aux autres), quelles sont les choses que tu aimerais conserver quand tu pourras enfin sortir ?
Prendre plus souvent le temps de ne rien faire et apprécier.

 – Quel est le sens (de tout ça) ?
Une mise en garde de la nature quant à l’écologie et un avertissement parmi tant d’autres mais cette fois ci il est plus virulent.

– Comment vois tu le monde d’après ?
Je ne vois rien de concret je ne suis sûre de rien et justement j’ai peur d’un retour à la normal et que rien ne change jusqu’au prochain coup dur. Et au plus profond de moi même j’espère qu’il va y avoir une réelle prise de conscience actée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s